mardi 15 janvier 2008

Salut aux quelques visiteurs de ce blog ! Désolé pour l'absence, j'étais sans l'internet depuis plus d'un mois...
je reviens quand même plein de bonnes résolutions pour l'année avec un premier post de nouveautées (un peu recyclé pour les vœux c'est vrai, dans ce cas : "rien ne se perd, tout se transforme!" ).



mais aussi quelques extraits inédits d'un projet d'éditions (mon tout premier, le prochain est à suivre) avec Monsieur Michaël escoffier et sa bien jolie plume. Que tout le monde croise les doigts pour nous, merci !



9 commentaires:

Anaïs a dit…

Il a une bonne tête ce crapaud !! Je croise tous mes doigts disponibles pour ce projet..

alexis venet a dit…

bravo,bravo et bravo.
voila.

Nénent a dit…

Anaïs : merci beaucoup, j'espère que tu en as plein :)

Alexis venet : Merci !!! je suis allé faire un tour par chez toi, et je dois dire que ça me plait pas mal plus bien !

fak a dit…

je croise les doigts aussi! j'adore le traitement de la colo, comme dh'ab! ca marche impec!tiens nous au jus

Gretchen a dit…

Ah ben spa trop tôt !
Enfin tu reviens nous donner des nouvelles : )
Et des bonnes en plus . C'est bien, très bien !
Bonne année à toi : )
Je croise tous mes doigts et mes orteils pour que ce projet sorte bien et vite ! : )
Mais je crois qu'il s'en sortira très bien sans vaudou ^^ .
Le traitement est super beau, créatif et delicat , encore une super direction que tu explores.

anne a dit…

Comme je fais mon passage journalier, je laisse un petit message pour t'exprimer toute la joie et l'admiration que j'ai pour ce que tu fais en ce moment. Je te l'ai déjà dit mais tu es la petite fenêtre de lumière qui apporte du bonheur dans mes journées…
Moi aussi je crois très fort en ce projet… car ça ne peut pas être autrement !

Nénent a dit…

et bien tout ce beau monde.
Encore merci à tous !!! c'est encourageant et bien sympa

tristan a dit…

euuuuuuuuuuh faut les garder croisés longtemps les doigts ? parce que ça commence a être pas simple pour faire la cuisine...
bises

Nénent a dit…

tristan : patience gamin... et puis tu mangeras plus tard ;)