jeudi 26 février 2009

Méthode...

Bonjour,
Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser de voir un peu la façon dont je travaille sur le déserteur. Cette méthode est toujours un peu la même mais le déserteur a une particularité car il peut vite me laisser tomber dans la facilité, voir, la gratuité. J'essaie donc, pas sans mal, de m'approprier chacun des couplets et de "trouver" une position à la fois proche de mes convictions, de celles de Vian, et qui laisse une ouverture suffisante aux regardeurs. J'essaie également d'avoir un message qui puisse être assez adapté aux "petits" comme aux grands , et c'est là, je crois, la chose la moins évidente !

Pour commencer , je fais un découpage rapide et assez intuitif de l'ensemble du livre. Pour ça, je vais à l'essentiel avec de minuscules croquis (tout vilain pas beau). C'est pour moi indispensable d'avoir cette vue globale, elle me permet de me faire une idée "cohérente" du livre.
C'est après que les choses se compliquent. De ces dessins intuitifs, j'essaie de poser une réflexion et de créer un fil commun avec un certain nombre de partis pris qui me serviront de "règle du jeu". Par exemple je me suis dit que voulais toujours situer le regard à hauteur "d'homme", afin d'impliquer humainement le lecteur dans mes images. De cela découlent certaines contraintes intéressantes qui m'obligent à me concentrer sur ce que je raconte sans tomber dans la performance de cadrage compliqué qui pourrait effectivement "épater les yeux" mais en même temps compliquer le message (voir même l'annihiler).
Ensuite je cherche, je potasse, et j'essaie de trouver des symboliques qui me plaisent et qui me semblent simples. Je m'attache à des petites métaphores qui donneront une certaine force à mon message et surtout seront complémentaires à celui du texte.
Viennent après les recherches de composition et leur lot de remises en question. Une idée qui pouvait sembler pas trop mal, peut ne plus l'être une fois l'image plus propre ou au contraire prendre de la valeur. il se peut aussi que son intégration fonctionne mal avec les autres, dans ce cas on recommence ^^
Une fois tout mis en place, on en discute avec l'éditeur, et après re-boulot sur les choses qui merdent un peu. Après seulement vient le travail de mise au propre des dessins. Là pareil, j'essaie d'enrichir mes images avec de petits détails auxquels j'avais pas pensé. C'est là que j'en suis, et c'est presque fini ^^, je vais pouvoir passer à la couleur, ce qui me demande beaucoup moins de boulot et me laisse la tête plus libre (chouette je vais pouvoir remettre la musique à fond "_" )

Pour illustrer un peu tout ça, voici un exemple sur l'image que vous avez aperçu la dernière fois

Le découpage rapide (et le premier jet foireux ^^) :



Il y a ensuite eu d'autres orientations (que j'ai paumées) pour arriver
là (je vous ai aussi glissé les recherches d'ambiances colorées avec) :



La version au propre sur format raisin :



Et enfin la mise en couleur... mais ça c'est pour bientôt ;)


à plus !!!

20 commentaires:

Anaïs Goldemberg a dit…

Le crayonné sur format raisin.... alors ça, ça m'impressionne !

AcerB a dit…

Très intéressant de voir comment tu procèdes ^^.
Surtout pour moi en ce moment précis héhé ^^.

Et comme Anaïs, le crayonné au format raisin... wow....

Lise Daulin a dit…

Format raisin ?!! Wouahou aussi !
En tout cas c'est super intéressant, je suis d'accord avec toi que la partie couleur devient tout d'un coup beaucoup plus reposante pour notre petit tête que toute la partie précédente ^^

Sabbio a dit…

C'est super intéressant de voir tout le cheminement!
En effet, quand on a tout bien préparé et réfléchi c'est bien plus fluide pour la fin ;)
Euh raisin ou demi-raisin? (ou c'est moi qui me mélange ^^')

"RR" a dit…

Bah chapeau alors! C'est vrai que c'est une vachement bonne idée ça de montrer comment tu procèdes... ça m'apprend pleins de trucs nouveaux! Le p'tit novice que je suis en a bien besoin en ce moment!
Sinon bah tes dessins sont toujours aussi chouettes! Bon courage pour la suite!

coquillaud lilian a dit…

c'est trés interressant ce que tu nous racontes là...j'y retrouve un peu ma façon de travailler...ce côté intuitif où le crayon fait son petit bonhomme de chemin...

emorinemarie a dit…

MERCI ! c'est super interessant, super instructif et vraiment sympa de ta part ! en plus c'est beau, c'est parfait... mais ta couleur tu la rajoutes sur ton beau croquis au crayon ou bien tu scann et tu utilises photoshop ??

Dan Kergreis a dit…

T'es mon héro Clément !!! :D

adou a dit…

Bravo pour ton boulot et merci de nous faire partager tes méthodes ! c'est super bien vu le fait de raconter l'histoire a hauteur d'homme, très intelligent

Daniela Cytryn - Blog a dit…

très chouette ce petit topo!
vivement la couleur!!!!!!

Gax a dit…

Et ben mon vieux, y'a du taff, si j'avais cette méthode je me serais déjà coupé un doigt (mais bon tu sais que je suis un peu fainéant hein)
Au plaisir de voir de nouvelles oeuvres Nenent.
congraaaats

Nénent a dit…

Je suis content que cette présentation vous ayez aimé cette note, je réitèrerai l'expérience.

Anaïs >> Comme le dit Sabbio plus bas, c'est plus du demi raisin en fait pour ce livre là (quand on regarde l'espace occupé sur la feuille)... pas comme sur Méli Mélo qui pour le coup est du raisin entier.

AcerB >> Ton Alice est vraiment top !! faut que les gens qui lisent ce mot et qui connaissent pas aillent voir ! C'est marrant que ces histoires de raisin vous fassent ça ^^
Lise Daulin >> c'est clair et surtout pour un esprit lent comme le mien.

Sabbio >> Oui oui, tu as raison ! j'utilise pas toute la feuille sur ce coup là ^^. Merci d'avoir corrigé

RR >> en même temps, c'est ma démarche personnelle, et je ne sais pas comment bosse les autres. Peut-être que ça pourrait être plus simple que ça.

Lilian >> En fait ce que je voulais dire par là, c'est que ce sont mes idées qui viennent de manière intuitive, pour le dessin c'est plus compliqué pour moi. Ça dépend des moments, mais la plus part du temps mon dessin ne vient pas facilement et ça fait un bout de temps que je n'ai pas laisser courir mon crayon sans le contraindre à ce que je veux. Et ça me manque !

emorinemarie >> Je scanne et je travaille ensuite numériquement. C'est pour ça que je pousse un peu mon crayonné afin d'avoir déjà pas mal de matière.

Dan >> Grand fou ^_^

adou >> Merci ! J'espère que sans en parler ça ce comprendra aussi.

Daniela >> J'ai hâte aussi, d'ailleurs faut que je m'y mette là :D

Gax >> merci, Bé tu sais je suis très fainéant aussi, et c'est pour ça que j'essaie de m'organiser pour pas me mettre à glandouiller. Et puis ça motive bien, de le faire dans tel ou tel but, alors ma flemme finit par s'oublier un peu u_u

Elé a dit…

Merci pour toutes ces précisions. Ca nous apprend plein de choses sur notre façon de travailler également et aussi d'aborder un texte.

Gretchen a dit…

Génial .
Rhooo Toujours aussi fan du Nenent !!!
Merci pour le behind the scenes , c'est vraiment très cool de voir comment tu t'y prends .

J'ai beaucoup souri en lisant que la couleur te laissait l'esprit plus libre par rapport au dessin qui use plus les neurones . J'ai le meme truc, je dois baisser la musique, je pensais que c'était moi qui avait un grain ^^

Super post, super projet , et d'après ce que je vois ça promet avec les crayonnés de fada et tes couleurs qui petent toujours en finesse : )

AcerB a dit…

Huhu... merci pour Alice ^^
Mais... je parlais d'un autre projet :p

morgan a dit…

C'est super intéressant de partager avec nous tes méthodes de travail :)

Nénent a dit…

Elé >> c'est gentil, pour ma part j'apprends aussi tout le temps, et j'espère que ce sera toujours le cas.

Gretchen >> Oh... le retour ^^
Merci pour ton com'! et non t'inquiète pas, t'es pas la seul "fada" hihihi

AcerB >> Quoi ça ??? un autre ??? et tu vas nous en montrer un peu :D

morgan >> je remettrai ça bientôt ^^

AcerB a dit…

Héhé oui, un autre, mais je peux rien montré ^^. Enfin, si tu as un msn ou autre... ce sera un plaisir de partager ca ^^

Antoine Brivet a dit…

Format raisin ???? tu fais comment pour scanner ?????
En tout j'adore et ton message est très instructif !

Nénent a dit…

AcerB >> c'est trop sympa ! Ça me ferait vachement plaisir cette petite exclusivité :) (je t'en fais une aussi si ça te dit ^^) on peut faire ça par mail par nos profil respectif :P

Antoine >> Sur le déserteur ça a été assez simple et rapide, par contre sur Méli Mélo, j'ai entre 6 et 8 passeages... la galère quoi ^^... sans compter sur le fait que le montage est assez long, après. Je content que ça te plaise!