jeudi 26 février 2009

Méthode...

Bonjour,
Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser de voir un peu la façon dont je travaille sur le déserteur. Cette méthode est toujours un peu la même mais le déserteur a une particularité car il peut vite me laisser tomber dans la facilité, voir, la gratuité. J'essaie donc, pas sans mal, de m'approprier chacun des couplets et de "trouver" une position à la fois proche de mes convictions, de celles de Vian, et qui laisse une ouverture suffisante aux regardeurs. J'essaie également d'avoir un message qui puisse être assez adapté aux "petits" comme aux grands , et c'est là, je crois, la chose la moins évidente !

Pour commencer , je fais un découpage rapide et assez intuitif de l'ensemble du livre. Pour ça, je vais à l'essentiel avec de minuscules croquis (tout vilain pas beau). C'est pour moi indispensable d'avoir cette vue globale, elle me permet de me faire une idée "cohérente" du livre.
C'est après que les choses se compliquent. De ces dessins intuitifs, j'essaie de poser une réflexion et de créer un fil commun avec un certain nombre de partis pris qui me serviront de "règle du jeu". Par exemple je me suis dit que voulais toujours situer le regard à hauteur "d'homme", afin d'impliquer humainement le lecteur dans mes images. De cela découlent certaines contraintes intéressantes qui m'obligent à me concentrer sur ce que je raconte sans tomber dans la performance de cadrage compliqué qui pourrait effectivement "épater les yeux" mais en même temps compliquer le message (voir même l'annihiler).
Ensuite je cherche, je potasse, et j'essaie de trouver des symboliques qui me plaisent et qui me semblent simples. Je m'attache à des petites métaphores qui donneront une certaine force à mon message et surtout seront complémentaires à celui du texte.
Viennent après les recherches de composition et leur lot de remises en question. Une idée qui pouvait sembler pas trop mal, peut ne plus l'être une fois l'image plus propre ou au contraire prendre de la valeur. il se peut aussi que son intégration fonctionne mal avec les autres, dans ce cas on recommence ^^
Une fois tout mis en place, on en discute avec l'éditeur, et après re-boulot sur les choses qui merdent un peu. Après seulement vient le travail de mise au propre des dessins. Là pareil, j'essaie d'enrichir mes images avec de petits détails auxquels j'avais pas pensé. C'est là que j'en suis, et c'est presque fini ^^, je vais pouvoir passer à la couleur, ce qui me demande beaucoup moins de boulot et me laisse la tête plus libre (chouette je vais pouvoir remettre la musique à fond "_" )

Pour illustrer un peu tout ça, voici un exemple sur l'image que vous avez aperçu la dernière fois

Le découpage rapide (et le premier jet foireux ^^) :



Il y a ensuite eu d'autres orientations (que j'ai paumées) pour arriver
là (je vous ai aussi glissé les recherches d'ambiances colorées avec) :



La version au propre sur format raisin :



Et enfin la mise en couleur... mais ça c'est pour bientôt ;)


à plus !!!

samedi 21 février 2009

Perdu...

Salut,
j'ai pas grand chose à poster ces temps ci (ça va bientôt changer), alors je recycle du vieux (pas si vieux) fait pour les tout jeunes avec mon copain Michaël. Pour divers raisons de choix éditoriaux, le projet s'arrête là pour moi mais pas pour mon comparse (houra!!!).
Comme vous aviez déjà vu la recherche de persos, faite pour le dossier, il est grand temps que je vous montre les planches !

à bientôt


mercredi 18 février 2009

Ferrailles

Bonjour à tous !

je prends le temps d'une note, car l'autre jour sur le blog de quelqu'un dont j'aime beaucoup le travail, je suis venu, dans un échange furtif, à parler du boulot d'un ami. Et comme je ne l'ai jamais évoqué ici, je vais tenter de le faire maintenant.

Voici donc sous vos yeux de regardeurs affirmés, les œuvres de mon cher copain Jean Claude. Depuis que je le connais (nous travaillions jadis ensemble dans une agence parisienne) il gribouille, tergiverse, emplit son auto d'objet métallique en tout genre et passe la plus part de son temps libre (ou pas) à imaginer quelle sera leur prochaine vie. En fait c'est un véritable obsessionnel passionné qui à chaque expo, régale les yeux de ses objets.

Allez découvrir son travail sur son blog, ça en vaut vraiment la peine, il y parle de sa démarche et de son amour de ferraille >> ici

je vous glisse un avant goût en image ^^

"Canard" :



"Masque Africain" :

Celui là, je le connais bien ma fille l'appelle Jean Claude et il habite avec trois autres de ses comparses sous mon toit u_u

à bientôt et merci pour vos petits mots chaleureux :)

vendredi 13 février 2009

Le déserteur (suite)

Bonsoir,
un petit passage vite fait pour dire que je travaille et que ça avance bien. ( j'ai dessiné la moitié de l'album. Ouai ! Youpi ! ) Voici une barbe, heu page (double)... au hasard ( pas la plus joyeuse d'ailleurs). Vous verrez ça mieux dans bientôt (quand j'aurai pris le temps de faire des scan)

à +++

signé : votre serviteur ^^

lundi 9 février 2009

Le Jardin de Tonio



Bonjour mes fidèles regardeurs (hihihi) !
Je vous montrerai bientôt du nouveau, mais j'ai un peu la tête dans le guidon, alors faudra patienter encore (pas trop longtemps, promis ^^)

Pour pas laisser cette endroit perdre de sa fraîcheur, je vais vous parler d'un des très bon livre (aux éditions Petit à petit) d'une illustratrice dont j'affectionne particulièrement le travail : Elodie Coudray .

"Le jardin de Tonio" est une histoire riche et simple à la fois écrite par Dorothée Piatek qui signe une fois de plus un très beau texte. C'est un moment de vie, ou se mélange douceur, amour et humour, injustice et dégoût. Le récit se déroule dans un jardin ouvrier au cœur d'une cité et raconte comment la vie et la quiétude d'un homme, de sa femme et de son quartier peuvent s'en trouver changées par la faute de promoteur. C'est un récit nostalgique et humain magnifiquement illustré par Elodie, qui a réussi par la douceur de ses couleurs et de ses "petits" détails à faire de ce livre quelque chose d'extrêmement sensible. Moi qui aime beaucoup les histoires d'humain (et aussi d'amours), c'est un véritable coup de cœur.

à lire Absolument ^^ (seul regret, il est pas facile à trouver, grrrr ! )

à bientôt !